La volonté de se renforcer par soi-même est le moyen pour gagner toujours la victoire

Ces dernières années, la RPDC a connu des réalisations spectaculaires successives, jamais connues dans l’histoire nationale cinq fois millénaire.

Quelle est la clé des victoires que le peuple coréen a remportées en dépit des pires épreuves de l’histoire ?

A l’époque de la révolution antijaponaise, Kim Il Sung a, portant la bannière de la volonté de se renforcer par soi-même, amené les partisans à faire preuve de la confiance en soi. Ainsi, ceux-ci, quoique dépourvus de l’arrière constitué par un Etat et du soutien d’une armée régulière, ont fabriqué à mains nues des bombes Yongil dans une forêt vierge et, d’autre part, arraché des armes à l’ennemi pour combattre les impérialistes japonais.

Fort de cette volonté de se renforcer par soi-même née dans les flammes de la Résistance antijaponaise, le peuple coréen a vaincu les impérialistes américains et les forces à leur remorque dans la guerre de Libération de la patrie (1950-1953) et sauvegardé avec honneur la dignité et la souveraineté de la patrie, manifestant ainsi dans le monde entier l’esprit des Coréens.

Même après la guerre, alors que la situation du pays était difficile et compliquée, le Président Kim Il Sung est allé voir les ouvriers à Kangson pour les exhorter à surmonter les difficultés rencontrées, en leur disant « Je compterai sur vous et vous sur moi ».

Grâce à son appel émouvant, a été inaugurée sur ce sol l’époque du Chollima. Animé de la confiance en soi révolutionnaire, le peuple coréen a fabriqué de ses propres forces des locomotives électriques et érigé d’innombrables constructions monumentales à l’étonnement du monde entier.

La tradition de la volonté de se renforcer par soi-même établie par Kim Il Sung a été continuée par le grand Dirigeant Kim Jong Il. Sous sa direction éminente, la RPDC a sauvegardé fermement son idéologie socialiste, manifestant au monde entier son potentiel inépuisable en tant que pays constructeur et lanceur du satellite artificiel et pays nucléarisé, et a posé les assises pour la prospérité éternelle grâce à la mise en place du système de production du fer, de la fibre et de l’engrais Juche. De même, elle a, par ses techniques et ses propres efforts, fabriqué une abondance de machines CNC et inauguré l’époque de la révolution industrielle du nouveau siècle en lançant un mouvement visant à atteindre le summum. De nombreux centres de production modernes, y compris le complexe de culture fruitière de Taedonggang, un grand verger d’ordre mondial, ont surgi, contribuant grandement à l’édification d’une puissance socialiste.

La volonté du peuple coréen de se renforcer a été manifestée avec plus de vigueur sous la direction du Maréchal Kim Jong Un.

En témoignent la réussite dans le placement du satellite d’observation de la Terre « Kwangmyongsong-4 » sur son orbite, celle dans l’essai au sol du jet du moteur de grande puissance d’une fusée balistique intercontinentale de type nouveau, l’instauration de systèmes modèles de production automatisée à la coréenne, l’histoire de la « mer d’or » écrite surtout par l’Armée populaire, la victoire dans le rétablissement de la région nord sinistrée de la province du Hamgyong du Nord, la construction de la cité Ryomyong, une cité féerique de l’époque du Parti du travail, etc.

Remportant victoire sur victoire sous la direction avisée des grands Leaders Kim Il Sung et Kim Jong Il, et du Maréchal Kim Jong Un, le peuple coréen s’est persuadé de cette vérité : la volonté de se renforcer par soi-même est l’unique voie d’édifier une puissance socialiste.

Considérant à l’avenir aussi cette volonté comme une arme invincible, il réalisera avec éclat l’œuvre d’édification d’une puissance socialiste.

Source et Original : https://elbo.in/g92B